Histoire@Politique : Politique, culture et société

MaillageCette rubrique présente un inventaire raisonné et commenté de liens vers des sites Internet de Centres de recherche et de départements d’histoire contemporaine répartis entre les différents continents.

Université de Laval (Canada)

Patrick Clastres

© Colin Rose. DRAvec 44 000 étudiants et plus de 2 500 professeurs et chargés de cours, avec 5 millions d’ouvrages en bibliothèque, avec ses propres médias sur le campus, l’université Laval se présente comme la première université francophone d’Amérique. Créée en 1852 à partir du Séminaire de Québec, elle a dû migrer depuis Vieux-Québec jusqu’au plateau Sainte-Foy. Sa succursale, qui est ouverte à Montréal en 1878, est devenue autonome en 1920 sous le nom d’université de Montréal.


University of Toronto (Canada)

Patrick Clastres

Avec plus de 60 000 étudiants, 75 programmes doctoraux, dix lauréats Nobel, un budget de 1,3 milliard de dollars, une bibliothèque au 5e rang nord-américain (plus de 18 millions d’ouvrages), l’université de Toronto est la plus importante du Canada.
Développée à partir du King’s College fondé en 1827, accueillant ses premières étudiantes dans les années 1880, l’U of T tire gloire de ses prestigieux enseignants (Great Teachers from our Past), souvent des scientifiques, mais aussi des spécialistes des sciences humaines et sociales comme Marshall Mac Luhan, le directeur du Centre for Culture and Techonology (1963), ou l’historienne pionnière en histoire des femmes et du genre, Natalie Zemon Davis.


Université de MacGill, Montreal, Québec

Patrick Clastres

Université McGillLes 39 établissements d’enseignement supérieur canadiens qui offrent un cursus d’histoire sont accessibles via le portail de l’American Historical Association.


Université de l'Etat d'Ohio

Patrick Clastres

Sise principalement à Colombus, l'université de l'État d'Ohio existe depuis 1870 et accueille actuellement près de 55 000 étudiants. Ses équipes de recherches sont particulièrement performantes dans le domaine scientifique (énergies renouvelables, changement climatique, imagerie microscopique, robotique opératoire, thérapie-génique, moteur à hydrogène).

En tant qu'université publique, elle est particulièrement engagée auprès des citoyens dans le cadre de l'assistance médicale, du développement de l'emploi, des programmes éducatifs et de formation des enseignants.

Son département d'histoire présente un large éventail de formations et d'enseignements à l'image de ce qui se pratique ailleurs aux États-Unis.


Université Urbana-Champain (Illinois)

Patrick Clastres

Fondée en 1867, l'université d’Illinois à Urbana-Champain (UIUC) s’enorgueillit de ses 11 prix Nobel et de ses 18 prix Pulitzer, de sa capacité à accueillir 37 000 étudiants répartis entre plus de 100 disciplines, et de son Memorial Stadium dédié au football américain. À quoi il convient d'ajouter l'ensemble de ses bibliothèques classé au troisième rang des universités américaines, parmi lesquelles la Bibliothèque centrale, la bibliothèque spécialisée en histoire, et la bibliothèque liée au musée du président Lincoln. Le département d'histoire de l'université d’Illinois à Urbana-Champain est l’un des plus anciens des États-Unis.


Université de Irvine

Patrick Clastres

De création récente (1965), l’université Irvine de Californie accueille plus de 27 000 étudiants répartis entre de très nombreuses disciplines et s’honore de compter dans ses rangs trois prix Nobel en chimie et sciences physiques. Comme ses consœurs, Irvine existe à travers les films tournés sur son campus, de Conquest of the Planet of the Apes (1972) à Ocean’s Eleven (2001), et les performances sportives de ses étudiants.


Université de Berkeley

Patrick Clastres

L’université de Berkeley est fondée en 1869 au moment de la ruée vers l’or et de la création du 31e Etat américain. L’ambition était alors de « contribuer à la gloire et au bonheur des générations futures autrement et mieux qu’avec l’or de Californie ». Depuis 1897, elle maintient une tradition d’accueil d’étudiants d’origine modeste : en l’occurrence, 30 % de ses étudiants actuels sont les premiers de leurs familles à intégrer un college.


Université de Stanford

Patrick Clastres

Localisée au cœur de la Silicon Valley entre San Francisco et San José, l’université de Stanford est forte de 89 centres de recherche qui se répartissent entre sciences, ingénierie, médecine, humanités, sciences sociales. On gagnera à consulter l’histoire officielle de cette université fondée en 1891 et passée de 1 169 étudiants en 1900 à 14 890 en 2006. La visite guidée virtuelle est également recommandée pour qui veut prendre la mesure d’un campus américain (célèbre allée des palmiers qui relie Stanford à Palo Alto, le « Quad » avec ses arches en pierre de taille, écurie de style victorien remontant à 1878-1879, stade du début des années 1920…).


Université de Los Angeles (UCLA)

Patrick Clastres

Avec ses 70 enseignants titulaires et ses 1700 étudiants, couvrant l’espace planétaire et toutes les périodes historiques, le département d’histoire de l’université de Los Angeles en Californie (UCLA) bénéficie d’une réputation exceptionnelle. Trente-trois centres d’études et de recherches lui sont affiliés, dont le Center for European and Eurasian Studies et le Center for Modern and Contemporary Studies.


New York University

Patrick Clastres

Établie en 1831 au cœur de Greenwich Village par Albert Galatin, le secrétaire du Trésor de Thomas Jefferson, New York University est la plus grande université privée des États-Unis.
Le département d’histoire coiffe une douzaine de spécialités parmi lesquelles « le monde atlantique », le genre et les femmes, l’Europe contemporaine. La liste des cours dispensés en licence, comme en master et doctorat, donnera la mesure de cette large ouverture sur le monde et sur les problématiques actuelles des historiens américains.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Samuel Boussion, Mathias Gardet, Martine Ruchat, L’Internationale des républiques d’enfants, 1939-1955
  • Au cours de l’été 1948, soit près de trois ans après la (...)
  • lire la suite
  • • Nadège Ragaru, « Et les Juifs bulgares furent sauvés… » Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie
  • En 1941, la Bulgarie, alliée de l’Allemagne nazie, profite de (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Henning, Le radicalisme d’Édouard Herriot et la crise des institutions (1905-1954)
  •   Cet ouvrage est la publication de la thèse d’histoire constitutionnelle (...)
  • lire la suite
  • • Benjamin Stora, rapport sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie »
  • Benjamin Stora, Les questions mémorielles portant sur la (...)
  • lire la suite
  • • Sandrine Kott, Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide
  • Une histoire transnationale, non militaire et à parts égales de (...)
  • lire la suite
  • • Tommaso Milani, Hendrik de Man and Social Democracy: The Idea of Planning in Western Europe, 1914-1940
  • De la fin du XIXe siècle à la veille de la (...)
  • lire la suite
  • • Geneviève Dreyfus-Armand, Septfonds, 1939-1944. Dans l’archipel des camps français
  • Le camp de Septfonds (Tarn-et-Garonne) est l’un des nombreux (...)
  • lire la suite
  • • Alya Aglan, La France inverse. La guerre de Vichy 1940-1945
  • Alya Aglan offre ici la synthèse la plus à jour sur la France (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Marc Lazar (eds.), European Socialists and the State in the Twentieth and Twenty-First Centuries
  • It is a commonplace in American political discourse that (...)
  • lire la suite
  • • Craig L. Symonds, Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale
  • Craig L. Symonds, ancien professeur d’histoire à l’US Naval War College, (...)
  • lire la suite
  • • Autour du congrès de Tours
  • Véronique Fau-Vincenti, Frédérick Genevée, Éric Lafon, Aux alentours du (...)
  • lire la suite
  • • Ève Fouilleux, Laura Michel (dir.), Quand l’alimentation se fait politique(s)
  • La pandémie mondiale a rappelé en 2020 combien l’approvisionnement alimentaire (...)
  • lire la suite
  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670