Histoire@Politique : Politique, culture et société

Le dossier

1958-1962 : l'avènement d'un "pouvoir gaulliste" ?

Coordination : François Audigier et David Valence

1958-1962 : l’avènement d’un « pouvoir gaulliste » ?

David Valence
  • imprimer
  • version pdf
  • réduire la taille du texte
  • augmenter la taille du texte

Les phénomènes de transition posent aux historiens des problèmes de méthode et d’intelligibilité. Ils se présentent en effet comme les précipités d’un temps court – l’événement, soit « l’écume » pour Braudel – et d’un temps long – les effets d’écho et de continuité après le moment de rupture. En ce sens, la naissance de la Ve République est souvent analysée à partir des seuls mois qui vont du 13 mai au second tour des élections législatives, le 30 novembre 1958 ; s’y succèdent un coup contre l’État, une transition constitutionnelle largement acceptée et une victoire limitée des gaullistes. Pourtant, plusieurs éléments autorisent, dès 1959, à mettre en doute la facilité de ce qu’on doit appeler « une prise de pouvoir ». L’aspect « miraculeux » du changement de régime s’y estompe pour révéler que la société française ne s’est pas unanimement réveillée gaulliste en 1958. Les élections municipales et sénatoriales du printemps sont un échec pour ceux qui se réclament du chef de l’État. Les députés et responsables UNR (Union pour la Nouvelle République) n’accueillent pas sans trouble la promesse d’un « abandon » en Algérie en septembre 1959. Au gouvernement, comme dans la haute administration, le gaullisme au pouvoir ménage des hommes qui ont servi et soutenu la IVe République, tout en exigeant d’eux une loyauté au contenu ambigu. Enfin, la « Communauté » chère à de Gaulle semble condamnée dès l’origine par les réserves africaines et métropolitaines. Consentants ou contraints, les gaullistes durent compter avec des circonstances exceptionnelles (la guerre d’Algérie, la décolonisation, la situation financière dégradée) et composer avec des institutions et des hommes qu’ils avaient dénoncés quelques années auparavant.

Le programme de l’Agence nationale de la recherche (ANR) Gaulhore (« Gaullistes : hommes et réseaux »), que dirige le Professeur Bernard Lachaise, s’est donné pour objectif d’étudier le gaullisme à travers son personnel politique et ses relais dans la société entre 1958 et 1976. Ce dossier, qui s’inscrit dans le cadre de cette ANR, permet ici de s’interroger sur la manière dont les gaullistes « investissent » le pouvoir après 1959.

Pour citer cet article : David Valence, « 1958-1962 : l’avènement d’un “pouvoir gaulliste” ? », Histoire@Politique. Politique, culture, société, N°12, septembre-décembre 2010, www.histoire-politique.fr.

Notes :

 

David Valence

David Valence est directeur des études et de la recherche à la Fondation Charles de Gaulle. Professeur agrégé d'histoire, il enseigne à Sciences Po Paris. Il a récemment publié « L’opération des « jeunes loups » ou les débuts en politique de Jacques Chirac », Parlement(s). Revue d’histoire politique, numéro spécial : « Les gaullistes au Parlement », hors série n°5, septembre 2009 et « Un RPF pour quelles élites? » dans Serge Berstein, Pierre Birnbaum, Jean-Pierre Rioux (dir.), De Gaulle et les élites, Paris, La Découverte, 2008.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • Œuvres de Jean Jaurès
  • Lire Jaurès dans le texte, au jour le jour, comme nous y (...)
  • lire la suite
  • • Jean Baubérot, La loi de 1905 n’aura pas lieu, tome 1 : L’impossible loi de liberté (1902-1905),
  • Cet ouvrage constitue la première pierre d’une entreprise historiographique (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard, Les Maquisards. Combattre dans la France occupée,
  • Fabrice Grenard, auteur d’un ouvrage remarqué sur Georges Guingouin[1], (...)
  • lire la suite
  • Adults in the Room, film réalisé par Costa-Gavras (2019)
  • Adapté d’un livre de Yánis Varoufákis (Adults in the Room: My Battle With (...)
  • lire la suite
  • • James L. Newell, Silvio Berlusconi. A Study in Failure,
  • James L. Newell, politologue spécialiste de l’Italie, propose une biographie (...)
  • lire la suite
  • • Autour d'Eugène Varlin
  • Hasard du calendrier éditorial ou signe des temps, deux (...)
  • lire la suite
  • • Stuart Bergerson, Leonard Schmieding (dir.), Ruptures in the Everyday. Views of Modern Germany from the Ground,
  • L’ouvrage édité par Andrew Bergerson et Leonard Schmieding est (...)
  • lire la suite
  • Camille, film réalisé par Boris Lojkine (2019)
  • Le 12 mai 2014, la photographe de guerre et journaliste Camille (...)
  • lire la suite
  • Le Traître, film réalisé par Marco Bellocchio (2019)
  • Cette fiction dresse un portrait du mafieux Tommaso Buscetta, (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard, Florent Le Bot et Cédric Perrin, Histoire économique de Vichy. L’État, les hommes, les entreprises,
  • Il n’existait pas de vraie synthèse sur l’histoire économique (...)
  • lire la suite
  • • Sylvain Dufraisse, Les Héros du sport. Une histoire des champions soviétiques (années 1930 – années 1980),
  • Les héros du sport, une histoire des champions soviétiques, (...)
  • lire la suite
  • • Steven High, Lachlan MacKinnon, Andrew Perchard (dir.), The Deindustrialized World. Confronting Ruination in Postindustrial Places,
  • Depuis plus d’une quinzaine d’années[1], une cohorte de chercheurs en (...)
  • lire la suite
  • • Pierre Mendès France, Écrits de résistance,
  • Le volume s’ouvre bien sûr par le récit Liberté, liberté chérie, écrit (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Célestine, La Fabrique des identités. L’encadrement politique des minorités caribéennes à Paris et New York,
  • Dans cet ouvrage issu de sa thèse de doctorat, la politiste (...)
  • lire la suite
  • • Genre et résistances en Europe du Sud
  • L’ouvrage La Résistance à l’épreuve du genre dirigé par (...)
  • lire la suite
  • • Benoît Agnès, L’appel au pouvoir : les pétitions aux Parlements en France et au Royaume-Uni (1814-1848),
  • Dans cette version publiée de sa thèse soutenue en 2009 (...)
  • lire la suite
  • • Walter Badier, Alexandre Ribot et la République modérée. Formation et ascension d’un homme politique libéral (1858-1895),
  • Alexandre Ribot (1842-1923) a été cinq fois président du (...)
  • lire la suite
  • • Élise Roullaud, Contester l’Europe agricole. La Confédération paysanne à l’épreuve de la PAC,
  • Depuis plusieurs décennies, l’étude du syndicalisme agricole et celle (...)
  • lire la suite
  • • Gilles Vergnon, Un enfant est lynché. L’affaire Gignoux, 1937,
  • En 1922, dans son roman Silbermann, qui reçoit le prix (...)
  • lire la suite
  • • États et sociétés durant la Première Guerre mondiale
  • Sylvain Bertschy, Philippe Salson (dir.), (...)
  • lire la suite
  • • Ilvo Diamanti, Marc Lazar, Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties,
  • Tenter d’imposer un néologisme en science politique n’est jamais (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670