Histoire@Politique : Politique, culture et société

MaillageCette rubrique présente un inventaire raisonné et commenté de liens vers des sites Internet de Centres de recherche et de départements d’histoire contemporaine répartis entre les différents continents.

Université de Laval (Canada)

Patrick Clastres

© Colin Rose. DRAvec 44 000 étudiants et plus de 2 500 professeurs et chargés de cours, avec 5 millions d’ouvrages en bibliothèque, avec ses propres médias sur le campus, l’université Laval se présente comme la première université francophone d’Amérique. Créée en 1852 à partir du Séminaire de Québec, elle a dû migrer depuis Vieux-Québec jusqu’au plateau Sainte-Foy. Sa succursale, qui est ouverte à Montréal en 1878, est devenue autonome en 1920 sous le nom d’université de Montréal.

Né d’un regroupement réalisé en 1971 à partir de l’Institut d’histoire constitué en 1946, des Études canadiennes et des Études anciennes, le département d'histoire de l'université Laval présente au final un objet d'étude qui dépasse les perspectives disciplinaires traditionnelles. En effet, l'étude du passé humain y est abordée par les regards convergents de six disciplines distinctes :

Le renouveau de la géographie historique au CIEQ

Le Centre interuniversitaire d'études québécoises (CIEQ) étudie les changements de la société québécoise depuis les premiers peuplements et selon cinq grands axes de recherche :

  • les rapports espace-économie-société
  • l’institution
  • les réseaux et les mouvements sociaux
  • les cultures religieuses
  • populations, âges de la vie et transmission.

Les chercheurs du CIEQ privilégient le temps et l’espace comme catégories fondamentales d’analyse. L'Atlas historique du Québec est le projet intégrateur de ces recherches : il s’agit d’une collection d'ouvrages thématiques consacrés à l'expérience historique de la société québécoise. Entre autres, « Québec, ville et capitale », « l’institution médicale », « la paroisse catholique »

Il est à noter également l’existence de la collection « Géographie historique » avec des volumes aussi divers que « Espace et culture » qui signale en 1994 le renouveau de la géographie historique, « À la façon du temps présent » qui traite d’architecture populaire de 1650 à 1950, « Place, Culture and Identity » en l’honneur de Alan Baker, « Québec-Wallonie » soit une histoire comparée de ces deux espaces et expériences francophones…

Autres projets de recherche :

Sinon, la recherche en histoire contemporaine se répartit entre un certain nombre d’autres centres, chaires, groupes et instituts :

Ils enseignent l’histoire contemporaine à l’université Laval :

Jacques Bernier : Canada-Québec de 1760 à 1867, histoire sociale et économique, santé (professions et institutions médicales, maladies, théories et pratiques de la médecine).

Brigitte Caulier : Canada-Québec du régime français à nos jours, mentalités religieuses, associations confessionnelles, catéchismes et enseignement religieux, institutions religieuses, religion populaire.

Aline Charles : Canada-Québec au XXe siècle, vieillesse, femmes, santé et secteur hospitalier, travail.

Johanne Daigle : histoire socioculturelle du Québec aux XIXe et XXe siècles, femmes et rapports sociaux de sexe.

Donald Fyson : Canada-Québec, fin XVIIIe et XIXe siècles. Histoire sociale : histoire urbaine, histoire du droit, histoire de l’État. Développement de l’État au niveau local, culture juridique, criminalité et société.

Lucille Guilbert : Québec, XXe siècle. Les migrations forcées et les relations interculturelles, immigration, groupes ethniques et minorités linguistiques.

Bogumil Koss : XIXe-XXe siècles, Afrique sub-saharienne et notamment centrale, Europe de l’Est ; colonisation et décolonisation; systèmes politiques et économiques, Cultural studies, imaginaires et identités collectives, récits de vie.

Bernard Lemelin : États-Unis, XXe siècle, politique intérieure et extérieure, isolationnisme, internationalisme, conservatisme, libéralisme, anticommunisme.

Jocelyn Létourneau : Canada-Québec, du milieu du XIXe siècle à nos jours, développement économique, mondialisation et identité économique, constructions identitaires, l’histoire comme discours social, épistémologie et théorie de l’histoire.

Rénéo Lukic : Europe contemporaine, XXe siècle, Europe de l'Est et ex-Union soviétique, relations internationales de l'Europe.

Martin Pâquet : Canada-Québec, XXe siècle, cultures politiques et mouvements migratoires.

Laurier Turgeon : Nouvelle-France et Atlantique nord, XVIe-XIXe siècles, relations Français-Amérindiens, contacts et métissages, pratiques alimentaires, pêches et pêcheurs en Atlantique Nord.

[Liens consultés le 4 juin 2009]

 
Patrick Clastres

 


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite
  • • Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle
  • Dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des (...)
  • lire la suite
  • • Maria Grazia Meriggi, Entre fraternité et xénophobie. Les mondes ouvriers parisiens dans l’entre-deux-guerres et les problèmes de la guerre et de la paix,
  • Maria Grazia Meriggi, professeure à l’Université de Bergame, spécialiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670