Histoire@Politique : Politique, culture et société

Pistes & débats

Du passé faisons table rase ?, un vandalisme épistémologique ?

Vincent Chambarlhac

La réception du livre de Jean Chesneaux (Du passé faisons table rase ?) par les historiens français débouche sur le heurt de deux manières de pratiquer l’histoire du mouvement ouvrier. L’une, académique, oppose à l’autre sa radicalité, son engagement. Celui-ci participerait d’un vandalisme épistémologique. Revenir sur cette polémique restitue une part du paysage intellectuel de l’histoire dans la décennie 1970.

lire la suite

Sources

Lettres du voyage en URSS de Marguerite et Jean-Richard Bloch (été 1934)

Rachel Mazuy

Les lettres de Marguerite et Jean-Richard Bloch font partie d’un fonds très important de correspondances qui éclairent la vie intellectuelle de la France du début du siècle à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Réunies dans un grand cahier avec d'autres témoignages du voyage, puis cachées pendant la Seconde Guerre mondiale, elles ont été déposées à la Bibliothèque nationale de France au début des années 1990. Adressées à un cercle d’intimes lors de l’été et l’automne 1934, elle témoigne de la première découverte du monde soviétique d’un intellectuel de gauche. Les époux Bloch ont en effet été invités en URSS pour le premier Congrès des écrivains soviétiques en compagnie des couples Aragon, Malraux et Nizan et de Vladimir Pozner. En septembre, après le Congrès, les Bloch assistèrent aussi au Festival de théâtre de Moscou, puis partirent en voyage pour le Caucase (Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan). Ce sont les conditions de cette « découverte » que documente cette archive liée à l'historiographie des voyages dans le monde communiste. Les lettres permettent aussi de questionner les processus d'adhésion au système soviétique. Elles offrent enfin un éclairage passionnant sur cet été 1934 à Moscou, sur les rapports entre intellectuels soviétiques et occidentaux et sur les Républiques soviétiques du Caucase alors en plein bouleversement.

lire la suite

Portraits & témoignagesPortraits & témoignages

Entretien avec Serge Sur

Anne Dulphy, Christine Manigand

Nous avons coutume de commencer cet exercice pour les universitaires par une question sur le milieu d’origine comme matrice ou non d’un choix professionnel, disciplinaire.

Je suis fils d’instituteurs, issu donc d’un milieu très éloigné du monde du droit. Ayant passé mon enfance à Cherbourg, ville sans présence juridique particulière, où l’on ne note guère que l’existence d’un tribunal, aucune stimulation ne me conduisait à choisir des études de droit. Votre question me ramène bien loin en arrière et m’invite à une introspection dangereuse, à une rétrospection subjective, au risque de l’exhibition ou du narcissisme. Jeune universitaire, on parle des sujets de fond. Plus mûr, des sujets de fond par rapport à soi, et enfin on ne parle plus que de soi. C’est un plaisir vénéneux dont il ne faut pas abuser. Je me rends compte que, au fond, je n’ai jamais fait que ce que je choisissais de faire, avec le plaisir pour principe, et la condition du plaisir c’est la liberté. Si donc j’ai choisi des études de droit après le bac, c’est parce qu’en elles-mêmes elles ne m’intéressaient pas, ce qui me permettait de conserver toute la distance nécessaire à ma liberté d’esprit.

lire la suite


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • • Pétition : Les archives ne sont pas des stocks à réduire ! Elles sont la mémoire de la Nation
  • Lien vers la pétition : http://chn.ge/2zVYTeJ (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Catherine Collomp, Résister au nazisme. Le Jewish Labor Committee, New York, 1934-1945,
  • L’ouvrage de Catherine Collomp vient combler une lacune. L’histoire du Jewish Labor Committee (...)
  • lire la suite
  • • Retour sur l’exposition “World War I and the Visual Arts”
  • Pour commémorer « l’anniversaire de la Première Guerre mondiale », ou (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Les socialistes français et l’économie (1944-1981), Une histoire économique du politique,
  • Le stéréotype d’incompétence économique suit le socialisme français comme (...)
  • lire la suite
  • • Fabien Théofilakis, Les Prisonniers de guerre allemands. France, 1944-1949,
  • L’ouvrage de Fabien Théofilakis se présente sous la forme (...)
  • lire la suite
  • • Philip Nord, Le New Deal français,
  • Le capitalisme d’État « à la française » a fait couler (...)
  • lire la suite
  • • Ronald Hubscher, Les aviateurs au combat, 1914-1918 : entre privilèges et sacrifices,
  • Historien du social, Ronald Hubscher a notamment travaillé sur (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Wieviorka, Une Histoire de la Résistance en Europe occidentale,
  • Après ses études magistrales – La Résistance française (Perrin, 2013) et Le Débarquement en (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard avec Jean-Pierre Azéma, Les Français sous l’Occupation en 100 questions,
  • Cet ouvrage est le quatrième opus d’une récente collection (...)
  • lire la suite
  • • Thomas Le Roux (dir.), Risques industriels. Savoirs, régulations, politiques d’assistance, fin XVIIe-début XXe siècle,
  • Cet ouvrage vient clore le programme « Histoire des risques (...)
  • lire la suite
  • • Cyril Grange, Une élite parisienne : les familles de la grande bourgeoisie juive, 1870-1939,
  • Dans la lignée de ses précédents travaux, notamment Les (...)
  • lire la suite
  • • Sébastien Ledoux, Le Devoir de mémoire. Une formule et son histoire,
  • Le livre de Sébastien Ledoux, issu d’une thèse de doctorat (...)
  • lire la suite
  • • « Nous et les autres, des préjugés au racisme »
  • Du « Je est un autre » des poètes et des (...)
  • lire la suite
  • • Pierre Birnbaum, Léon Blum. Un portrait,
  • Léon Blum fait partie non seulement du Panthéon de la (...)
  • lire la suite
  • • Laurent Martin (ed.), Les Censures dans le monde: XIXe-XXIe siècle
  • This volume presents the papers delivered at a conference (...)
  • lire la suite
  • • « Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italienne en France (1860-1960)»
  • Ciao Italia ?, pour reformuler sans exclamation, mais de manière (...)
  • lire la suite
  • • «Présumées coupables, XIVe-XXe siècles»
  • Ce sont à des homo criminalis « présumées coupables » que (...)
  • lire la suite
  • • Face à l’histoire : retour sur l’exposition «Soulèvements»
  • En 1996, Jean-Paul Ameline organisait au Centre Pompidou une exposition (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670