Histoire@Politique : Politique, culture et société

 

Depuis sa création, Histoire@Politique a toujours été une revue ouverte sur l’historiographie internationale et le débat interdisciplinaire. C’est pourquoi, dans l’ensemble de ce numéro qui nous semble très riche, nous attirons plus particulièrement l’attention de nos lecteurs sur deux articles qui attestent la volonté constante de la revue d’innover et d’ouvrir le débat avec des historiens et des chercheurs d’autres disciplines, français et étrangers.

Pistes & débats

« Le préfet dans tous ses états ». Une histoire de l’institution préfectorale est-elle (encore) possible ?

Gildas Tanguy

Au sein d’une historiographie de l’État et des administrations publiques qui s’est considérablement enrichie et renouvelée depuis une vingtaine d’années – embrassant des dimensions très hétérogènes de l’appareil étatique (histoire économique, juridique, politique, sociale, etc.) –, l’institution préfectorale (à l’instar d’ailleurs d’autres corps de la haute fonction publique) est longtemps demeurée en retrait de ce foisonnement intellectuel et empirique. Sans doute parce que deux grandes traditions de recherches – l’histoire politique du corps puis l’approche systémique de l’institution telles que nous les qualifions ici – ont largement prédominé, cristallisant et durcissant ainsi une certaine vision de l’institution. Fort de ce constat, l’article s’attarde sur les apports heuristiques d’une historiographie récente qui a cherché à dépasser et à renouveler ces approches classiques en jetant les bases d’une ethnologie et d’une anthropologie des pratiques administratives préfectorales, mettant ainsi en scène les administrateurs départementaux dans leur pratique quotidienne et routinière du métier. Si ces travaux novateurs ont permis une relecture de l’institution plus que féconde, ils n’épuisent pas bien évidemment le champ des possibles. L’article propose ainsi quelques pistes et chantiers de recherche qui mériteraient d’être entrepris à court et moyen terme.

lire la suite

Sources

Les « archives des Verts » du Centre international de recherches sur l’écologie (CIRE) : documenter l’histoire proche de l’écologie politique

Sébastien Repaire

Les archives des Verts conservées au Centre international de recherche sur l’environnement (CIRE) constituent un ensemble précieux pour l’historien de l’écologie politique. Leur consultation est cependant rendue malaisée, laborieuse et aléatoire en raison de l’absence de classement des fonds. Mais, au-delà de la contrainte qu’elle représente, la persistance de cet état primaire offre à l’historien un matériau supplémentaire à analyser. L’intérêt du fonds d’archives ne réside plus seulement dans son contenu mais également dans sa forme, le domaine de l’archivistique créant la possibilité d’un regard nouveau sur l’histoire des partis politiques.

lire la suite

imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois - samedi 10 octobre 2020, 16h00-17h30, salle Lavoisier du Conseil départemental de Blois
  •   (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite
  • • Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle
  • Dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des (...)
  • lire la suite
  • • Maria Grazia Meriggi, Entre fraternité et xénophobie. Les mondes ouvriers parisiens dans l’entre-deux-guerres et les problèmes de la guerre et de la paix,
  • Maria Grazia Meriggi, professeure à l’Université de Bergame, spécialiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670