Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Charles Tilly and the Practice of Contentious Politics: From France to England [Not quite] Back Again

Sidney Tarrow

Charles Tilly began his last book, Contentious Performances (2008) in this way:

“Looking at the history of popular contention in France from the 17th  to the 20th  centuries… it occurred to me that in general participants in uprisings and local struggles followed available scripts, adapted those scripts, but only changed them bit by bit. A metaphor came readily to mind: like troupes of street musicians, those French people drew their claim-making performances from standardized, limited repertoires” (Tilly, 2008: xi).

This was an idea that Tilly first put forward in La France conteste in 1986. And it was the conceptual tool in which much of his work on Great Britain turned. To his surprise and delight, the idea caught on, and analysts of contention began using the notion of the repertoire widely.

Soon, he continues, with typically wry humor:

“I began to recognize the drawbacks of success….by and large analysts of popular struggles… simply adopted the term to signal the repetitive character of claim making without thinking through what evidence would confirm or deny that repertoires actually facilitated and channelled claim making in the manner of theatrical scripts and standard jazz tunes” (Tilly, 2008: xii).


Le rêve d'un « gouvernement mondial » des années 1920 aux années 1950. L'exemple de l'Unesco

Chloé Maurel

Le système des Nations unies, lors de sa mise en place en 1945, est apparu à beaucoup de ses contemporains comme un grand espoir pour régir de manière plus démocratique et plus pacifique les relations internationales. Institution universelle fondée sur les principes des Droits de l’homme, les Nations unies ont pu, un temps, donner l’impression d’une préfiguration de gouvernement mondial, et ses institutions spécialisées ont pu faire figure de précurseurs de ministères mondiaux. Ces institutions sont représentatives d’un idéal universaliste, très prégnant en cette époque des lendemains de la Seconde Guerre mondiale. Dans le cas précis de l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), le développement de cet idéal se traduit surtout par la volonté de mettre en place une « culture mondiale unique » (expression récurrente dans les documents de l’Unesco de l’époque), censée rendre les hommes aptes à s’entendre entre eux et à vivre dans un gouvernement mondial.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Mathieu Fulla, Marc Lazar (eds.), European Socialists and the State in the Twentieth and Twenty-First Centuries
  • It is a commonplace in American political discourse that (...)
  • lire la suite
  • • Craig L. Symonds, Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale
  • Craig L. Symonds, ancien professeur d’histoire à l’US Naval War College, (...)
  • lire la suite
  • • Autour du congrès de Tours
  • Véronique Fau-Vincenti, Frédérick Genevée, Éric Lafon, Aux alentours du (...)
  • lire la suite
  • • Ève Fouilleux, Laura Michel (dir.), Quand l’alimentation se fait politique(s)
  • La pandémie mondiale a rappelé en 2020 combien l’approvisionnement alimentaire (...)
  • lire la suite
  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670