Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Le problème des statistiques allemandes du commerce extérieur avant 1871

Béatrice Dedinger

Les statistiques officielles du commerce extérieur de l’Allemagne commencent en 1834 avec la formation d’une entité commerciale allemande unifiée, le Zollverein. Mais jusqu’en 1871, ces statistiques présentent un défaut majeur : elles sont exprimées en quantité et ne donnent aucune indication sur la valeur du commerce. Ce défaut, qui fait obstacle à toute étude statistique du commerce allemand sur le long terme, n’a jamais été expliqué. En revenant sur l’histoire de l’élaboration des statistiques commerciales en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, et sur l’histoire politique allemande jusqu’à la création de l’Empire, cet article met en évidence l’existence d’un lien entre la production de statistiques commerciales et le degré d’intégration politique.


Gallimard et les sciences humaines : le tournant des années 1940

François Chaubet

ans l’histoire de la vie intellectuelle française, les maisons d’édition ont tenu le premier rôle au XXe siècle et tout particulièrement Gallimard. Temple de la littérature, cette maison devint dans les années 1940, parallèlement aux efforts identiques fournis par ses concurrents (Minuit, Le Seuil, PUF), un foyer d’accueil pour les sciences humaines : géographie, histoire, sociologie, philosophie surtout. Car la force de Gallimard fut de distinguer des œuvres singulières (Sartre, Camus, Simone Weil, Bataille), des œuvres hybrides, à mi-chemin de la littérature et de la réflexion pure. Cette reconnaissance apportée par Gallimard à l’originalité était à l’image des hommes qui composaient son bureau éditorial dans les années 1940 (Paulhan, Groethuysen, Malraux). Ces aventuriers de la pensée surent distinguer, en bons lecteurs, d’autres grands créateurs. L’histoire de la vie intellectuelle française et du pouvoir dans la vie intellectuelle doivent donc porter toute leur attention à ses micro-milieux créateurs que furent certaines maisons d’édition.

 


« Une tribune pour l’Europe. » Pratiques et usages du discours européen au Collège d’Europe

Philippe Perchoc

Le Collège d’Europe a été fondé en 1949 dans l’élan européen du congrès de La Haye. Très rapidement, des professeurs et des orateurs de toute l’Europe se sont relayés pour y enseigner ou pour y intervenir sur les enjeux européens. Le recteur Henri Brugmans prit l’habitude d’inviter des personnalités à s’exprimer lors de l’ouverture de l’année académique, tradition formalisée après 1972. Dès lors, chefs d’États ou de gouvernements et personnalités des instances communautaires se sont relayés chaque année pour prononcer un discours inaugural exprimant une vision de l’Europe.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670