Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

La construction de la figure du maire résistant comme « chef du peuple » : les mairies communistes de Bologne et Reggio Emilia à la Libération. Giuseppe Dozza (1945-1966) et Cesare Campioli (1945-1962)

Virgile Cirefice

Dozza et Campioli, maires de Bologne et de Reggio-Emilia de la Libération jusqu’au milieu des années 1960, incarnent la puissance municipale du parti communiste italien. Construisant leur légitimité sur une double appartenance, à la fois communiste et résistante, ils insistent sur leur volonté de favoriser l’éclosion d’une pratique politique novatrice. S’appuyant sur la résistance qu’ils entendent prolonger politiquement et symbolisant l’opposition aux gouvernements démocrates-chrétiens, les deux élus exercent leur fonction de façon originale, à mi-chemin entre un édile traditionnel et un « chef du peuple », à la tête du mouvement social. 


Le rétablissement de l’autorité militaire dans les régions françaises en 1944-1945

Stéphane Weiss

Cet article aborde un pan peu étudié de la Libération de la France en 1944-1945 : le rétablissement d’une administration militaire territoriale, sous la forme de régions militaires. Outre une fonction technique, celles-ci ont reçu une mission de maintien de l’ordre et de contrôle des Forces françaises de l’Intérieur. L’installation de leurs commandants ne s’est pas déroulée comme le gouvernement provisoire du général de Gaulle l’avait envisagé. Les émissaires gouvernementaux ont en effet souvent trouvé des places déjà prises par les responsables régionaux FFI. Ces prises de contact ont emprunté des voies variées. En novembre 1944, la moitié des commandants des régions militaires provient de la résistance intérieure.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Marie Moutier-Bitan, Les champs de la Shoah. L’extermination des Juifs en Union soviétique occupée 1941-1944
  • Alors que la connaissance historique autour de la Shoah et (...)
  • lire la suite
  • • Łukasz Stanek, Architecture in Global Socialism : Eastern Europe, West Africa and the Middle East in the Cold War
  • Depuis la synthèse rédigée en 2011 par David Engerman[1], (...)
  • lire la suite
  • • Relire Tardieu et le comprendre
  • André Tardieu, La paix, Paris, Perrin, 2019, préface de Georges (...)
  • lire la suite
  • • Offenser le chef de l’État en France
  • L’imposant volume proposé par le professeur de droit public (...)
  • lire la suite
  • • Une loi pour les archives : l’étape majeure de 1979 en France
  • Si la loi du 3 janvier 1979 sur les archives a (...)
  • lire la suite
  • • Paul Vaillant-Couturier l’écrivain
  • L’ouvrage Paul Vaillant-Couturier : écriture et politique publié aux Éditions (...)
  • lire la suite
  • La Llorona de Jayro Bustamante (2019)
  • Les dictatures latino-américaines ont toujours été une source d’inspiration (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Pozzi (dir.), De l’attachée de presse au conseiller en communication. Pour une histoire des spin doctors
  • Cet ouvrage dirigé par Jérôme Pozzi est issu d’une journée (...)
  • lire la suite
  • • Xavier Paulès, La République de Chine. Histoire générale de la Chine (1912-1949)
  • Ses lecteurs sauront d’emblée gré à Xavier Paulès du (...)
  • lire la suite
  • • Catherine Davies, Transatlantic Speculations. Globalization and the Panics of 1873
  • La crise financière de 2007-2008 a, par son caractère inattendu, (...)
  • lire la suite
  • Œuvres de Jean Jaurès
  • Lire Jaurès dans le texte, au jour le jour, comme nous y (...)
  • lire la suite
  • • Jean Baubérot, La loi de 1905 n’aura pas lieu, tome 1 : L’impossible loi de liberté (1902-1905)
  • Cet ouvrage constitue la première pierre d’une entreprise historiographique (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670